Questions – Réponses de salarié(e)s

Reprise d’ancienneté à l’embauche ( article 08.03.2.1 CCN51)


Je suis salarié au sein d’une association Loi 1901. Je suis en poste depuis 8 ans ( 104 mois effectifs) , diplômée éducatrice spécialisée  et sous les accords collectifs CHRS .
Je me dirige vers un poste similaire de travailleur social sous la convention collective 51. Les éléments que j’ai à ma connaissance sont l’obligation de reprendre 30% de mon ancienneté. Dans le contexte où je n’ai pas exercé antérieurement sous la convention 51, je ne sais pas quelle règle s’applique ? 
Pouvez vous m’éclairer sur les reprises d’ancienneté à l’embauche en vue d’une future négociation avec le recruteur ?
Merci pour l’attention que vous porterez à  ma demande. 

Le texte conventionnel est assez clair. Lors de l’embauche d’un salarié, la reprise d’ancienneté s’effectue sur la base minimum de 30 % de la durée d’exercice dans l’emploi considéré. Il s’applique indépendamment du contexte ou de votre environnement professionnel antérieur. Par exemple, si vous avez exercé quatre ans dans la fonction publique, deux ans dans le privé lucratif et 2 ans CHRS mais toujours avec la qualification d’éducatrice spécialisée, alors vous cumuler neuf ans d’exercice et vous bénéficiez de trois ans de reprise d’ancienneté (c’est un plancher obligatoire mais toujours négociable).

Prime Ségur et maladie

Bonjour je suis aide soignante en cdi dans un Ehpad privé associatif a but non lucratif sous la convention 51. Je voudrai savoir si on a droit à la régularisation salariale du Ségur si on est en arrêt maladie ou en congé maternité.J’ai été en arrêt maladie du 10/09 au 26/12.Du 27/12 à aujourd’hui je suis en congé maternité.Merci pour votre réponse.

Le principe du maintien de salaire net prévu à la convention collective est le salaire que vous auriez dû percevoir si vous aviez travaillé. Donc selon ce principe votre maintien de salaire doit intégrer la prime Ségur mise en place au mois de septembre 2020. Sur les indemnités journalières de sécurité sociale (IJSS) si l’arrêt de travail est supérieur à trois mois alors ses indemnités peuvent être revalorisées en cas d’augmentation générale des salaires ce qui a été le cas dans le cadre de l’application de la prime Ségur. Si les IJSS sont subrogées (avance des IJSS par l’employeur),  c’est à votre employeur de faire le nécessaire auprès de la caisse de sécurité sociale. Dans le cas contraire c’est à vous de vous rapprocher de la caisse et de fournir les éléments pour que celle-ci revalorise vos indemnités.

63 réflexions au sujet de « Questions – Réponses de salarié(e)s »

  1. Ping : viagra gel tabs
  2. Ping : hilton valtrex
  3. Ping : 911
  4. Ping : link
  5. Ping : list
  6. Ping : a
  7. Ping : spiraldynamics
  8. Ping : Spiral Dynamics
  9. Ping : vxi.su
  10. Ping : site
  11. Ping : tamsulosin cvs

Les commentaires sont fermés.